GROUPEMENT PAROISSIAL

de SAINT-BRICE-SOUS-FORET et PISCOP


2, rue Edith Wharton  

95350 Saint-Brice-sous-forêt

Accueil billets du clergé Evénements Vivre sa Foi Liens et médias Contacts

A l'invitation du Pape, 20000 fiancés étaient rassemblés vendredi matin place Saint-Pierre, à l'occasion de la Saint-Valentin, pour fêter « la joie du oui pour toujours ».

Team Aleteia


15.02.2014

C'est le Conseil pontifical de la famille qui avait proposé cette initiative inédite au Pape. Le Saint-Père aura été surpris lui-même par l'ampleur de la participation : plus de 20 000 fiancés suivant une préparation au mariage venus de 25 pays avaient répondu à l'appel, en pleine semaine !  Parmi eux, 150 couples étaient venus de France.

Engagés dans la voie du mariage, tous ces
fiancés entendaient approfondir leur vocation matrimoniale autour d'une formule : On ne se marie pas après que tous les problèmes ont été résolus, mais pour les résoudre ensemble. Et le courageux "pour toujours" doit être une perspective de joie, un avenir d'espérance.

En conclusion de la manifestation, alternant lectures, chants et témoignages, le
Saint-Père s'est adressé à l'assemblée, rappelant d'emblée qu'il faut se poser la question de savoir s'il est possible de s'aimer pour toujours. Car, de nos jours, "tant de personnes craignent de faire des choix définitifs. Il leur semble impossible de s'engager pour la vie... C'est une mentalité qui conduit beaucoup à dire "ensemble tant que dure l'amour". Mais alors qu'est ce que l'amour? Ne s'agit-il que d'un sentiment, d'un état psycho-physique? Comme ça, on ne peut rien bâtir de solide. L'amour est une relation et une réalité qui grandit comme un bâtiment qu'on construit à deux, et non seul... Ne fondez rien sur le sable de sentiments qui vont et viennent. Construisez sur le roc de l'amour, de l'amour qui vient de Dieu. La famille naît d'un projet d'amour qui grandit à l'instar d'un bâtiment afin d'être un espace d'affection, d'espérance et de partage. L'amour de Dieu est pour toujours, et l'amour fondant la famille doit l'être également. Il ne faut pas se laisser dominer par la culture du provisoire..."

La crainte du "pour toujours" doit être vaincue jour après jour dans la confiance au Seigneur, par une vie qui devient un cheminement spirituel commun... Ce "pour toujours" n'est pas une question de durée, et le mariage ne réussit pas par la seule durée mais par sa qualité. Vivre ensemble et s'aimer pour toujours est le défi des époux chrétiens... Dans le Pater nous demandons à recevoir le pain quotidien. Nous demandons au Seigneur de nous apprendre à aimer et de nous aimer les uns les autres. Seigneur donne nous aujourd'hui notre amour quotidien !... Vivre ensemble est un patient cheminement, beau et fascinant qui a des règles. Elles peuvent se résumer en : s'il te plaît, merci et pardon... Le véritable amour ne peut s'imposer par la dureté et l'agressivité...mais par la gentillesse, qui est la soeur de la charité... Dans ce monde souvent violent et arrogant, nos familles ont besoin de beaucoup de gentillesse".

"Et puis la gratitude est importante. Savons nous remercier ? Dans vos rapports actuels et demain dans le mariage, a poursuivi le Pape, ayez toujours conscience de ce que l'autre est don de Dieu, pour lequel il faut rendre grâce. On dit toujours merci pour les dons de Dieu... Vraiment il faut savoir dire merci afin d'aller de l'avant ensemble. On fait tant d'erreurs dans la vie, mais il faut savoir s'excuser... Ainsi peut grandir la famille chrétienne, même s'il n'existe pas de famille parfaite, de mari parfait, d'épouse parfaite". Jésus, qui sait bien que nous sommes tous pécheurs, nous enseigne qu'il ne faut pas finir la journée sans se demander pardon les uns aux autres, car la famille doit retrouver la paix du foyer.

Le mariage n'est pas une chose mondaine mais une véritable fête chrétienne. Les Noces de Cana sont le modèle de cette "fête nuptiale qui rendra authentique votre mariage par la présence du Seigneur comme don de sa grâce... Votre mariage doit aussi être sobre et révéler l'essentiel". Si le décor est important dans une fête il ne saurait indiquer le motif profond de votre joie, la bénédiction du Seigneur sur votre amour".

sources: Radio Vatican


Pape François aux fiancés : « ne vous laissez pas dominer par la culture du provisoire ».

© Sabrina Fusco / ALETEIA